5 Étapes pour promouvoir votre institut avec la vidéo

Utilisez-vous la vidéo pour mettre en valeur votre institut ?

À cette question, beaucoup d’esthéticiennes répondent négativement aujourd’hui et ce sont souvent les mêmes réponses qui reviennent : «Je n’ai pas le temps», «Je ne sais pas comment faire »,
«Ce n’est absolument pas dans mon budget», «Je suis beaucoup trop timide pour ça»,
«Jamais je ne saurai de quoi parler» ou plus simplement encore : «Je n’y avais pas pensé» !

Et pourtant, les faits sont là : la vidéo a plus que jamais le vent en poupe et elle devient un support d’accès à l’information incontournable chez les internautes et les clients : 78 % d’entre eux regardent au moins une vidéo par semaine, 59 % la préfèrent à tout autre forme de contenu.

Utiliser le mot «vidéo» dans l’objet d’une campagne e-mail est un précieux sésame qui suffit pour faire grimper le taux d’ouverture et le taux de clic.

ETAPE 1 : CHOISIR LE CONTENU DES VIDÉOS

Les tutos

Les femmes aiment regarder des vidéos qui leur donnent des réponses aux questions qu’elles se posent. Entre les démonstrations d’application de maquillage et les multiples astuces et conseils beauté que vous connaissez pour prendre soin de la peau, vous avez l’embarras du choix…

Les interviews

Pour la clientèle de l’institut, la relation avec l’esthéticienne est primordiale ! Chaque membre peut donc être filmé quelques instants pour créer une galerie de portraits. Chaque cliente peut parler de son parcours, de sa vision de l’esthétique, de ses spécialités… Idéal pour humaniser la relation avec la clientèle.

Les témoignages de clients

Une cliente qui parle de son expérience chez vous ou des résultats obtenus grâce à vous est une marque de crédibilité et rassure immédiatement les autres sur vos capacités à les satisfaire.

La présentation des locaux

Eh oui, sur ce sujet, une seule vidéo vaut bien plus,que 1000 mots. Ce contenu est idéal pour convaincre celles qui ne connaissent que votre devanture ou votre espace vente et les incite à passer de la visite virtuelle à la visite réelle !

Les démonstrations produits ou prestations

Les vidéos sont aussi parfaites pour montrer l’efficacité des soins que vous pratiquez en cabine et les résultats que vos clientes peuvent obtenir. Pensez à mettre en valeur les prestations que vous devez en priorité faire connaître : celles que vous venez de lancer, qui sont rentables, qui correspondent aux besoins du moment, qui sont une exclusivité de votre institut…

ÉTAPE 2 : FILMER

Vous n’avez ni la super camera, ni le budget nécessaire pour vous l’acheter… Qu’importe ! Votre but n’est pas de concourir pour le meilleur prix du court-métrage de l’année !
Vous disposez d’une solution alternative si vous disposez d’un Iphone ou d’un smartphone de qualité.

L’environnement

Pensez d’abord à vous installer dans un endroit où le décor de fond est agréable à regarder et reflète bien l’ambiance de votre institut. Assurez-vous également que tout y est calme.

Les contrôles techniques préalables

Pour vous éviter des déconvenues pendant l’enregistrement, vérifiez que vous disposez d’un espace de stockage suffisant et placez votre appareil en mode «Ne pas déranger».

La qualité de l’image

Le mode d’enregistrement : la vidéo est en majorité visionnée sur un écran large ou en mode paysage sur un smartphone.
Si vous filmez en mode vertical, elle apparaîtra donc resserrée et entourée de bandes noires. Placez donc toujours votre appareil en mode horizontal (sauf si votre vidéo est destinée à Snapchat ou Instagram).

Le zoom : on évite ! Il ne fait qu’agrandir l’image et les pixels peuvent être visibles rapidement. Mieux vaut donc rapprocher l’appareil de vous si besoin.

L’autofocus : il est idéal pour les photos mais pas pour la vidéo. L’exposition risquerait d’être réajustée en fonction des mouvements et pourrait provoquer une image floue à certains moments.

La lumière : évitez les sources qui viennent du plafond car elles peuvent produire des ombres disgracieuses sur le visage. Si vous n’avez pas d’autres solutions d’éclairage, placez-vous simplement dans un endroit avec beaucoup de lumière naturelle.

La stabilité : je sais que les esthéticiennes sont particulièrement habiles de leurs mains mais le trépied offre néanmoins une meilleure stabilité sur la durée.

La qualité du son : Un son défaillant peut ruiner la meilleure des vidéos. Faites donc la chasse à toutes les nuisances sonores, parlez audiblement,
placez l’appareil le plus proche de vous possible et si vous comptez reproduire l’expérience vidéo régulièrement, investissez dans un micro.

ÉTAPE 3 : MONTER LA VIDÉO

Cette étape va vous permettre de la personnaliser au maximum et de lui donner un aspect qui s’apparente aux vidéos professionnelles.
Il existe de nombreux logiciels de montage vidéo avec des fonctions plus ou moins élaborées. Pour débuter, mieux vaut commencer avec des outils simples, gratuits et avec des supports d’aide en français. Microsoft movie maker pour les utilisateurs de windows et imovie pour celles qui possèdent un mac feront parfaitement l’affaire.
Rappelez-vous également que pour vous éviter un temps de montage long et fastidieux, mieux vaut avoir dès le départ un film «propre», avec un minimum de coupures à réaliser.

ÉTAPE 4 : PUBLIER LA VIDÉO

YouTube reste évidemment la plateforme n°1 pour gagner en visibilité et vous faciliter la tâche ! Avec un compte Google, il vous sera facile de créer une chaîne YouTube, réfléchir à des playlists thématiques, charger vos vidéos et récupérer un code d’insertion vous permettant de les intégrer sur vos autres supports digitaux comme votre site Internet, vos comptes de réseaux sociaux ou vos newsletters.

La publication directe sur les réseaux sociaux est également en plein essor et peut constituer une alternative. Il faudra néanmoins veiller à vous adapter au style de chaque réseau (un scénario «classique» sur Snapchat risque de faire un flop), au format (la durée d’une vidéo sur Instagram, par exemple, doit être comprise entre 3 et 60 secondes) ou aux habitudes des socionautes (sur Facebook, 85 % des vidéos sont regardées sans le son).

ÉTAPE 5 : LA PROMOTION DE VOS VIDÉOS

Il ne suffit pas de charger votre vidéo sur un hébergeur et d’attendre que la magie fasse effet !
L’idéal, c’est donc de les mettre en valeur en multipliant les supports de communication.

Pensez donc à :
– les mettre à des endroits clés de votre site Internet, notamment sur la page d’accueil,
– insérer le widget YouTube sur tous vos supports : site Internet, newsletter, signature de mail, cartes de visite, carte de soins…
– faire un post et partager les liens sur vos comptes de réseaux sociaux,
– rédiger un article sur votre blog (ou contacter des blogs beauté ou des influenceurs de votre région),
– prendre le temps d’en parler à votre clientèle lorsqu’elle vient chez vous,
– diffuser vos vidéos sur les écrans de votre institut si vous avez une tablette en vitrine ou à l’accueil par exemple,
– informer la clientèle via votre newsletter et faire une capture d’écran pour l’inciter à cliquer et visionner,
– mettre en place une campagne promotionnelle avec un avantage pour la cliente qui s’abonne à votre chaine YouTube,
– travailler le référencement en pensant à donner un titre accrocheur à votre vidéo, à rédiger un petit texte attractif de présentation qui résume le contenu avec des mots clés et à insérer un lien vers votre site Internet.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour transformer vos vidéos en un allié de promotion de votre institut ultra-efficace. Alors, allez-y : «Lumière, Caméra, Action !».

- 40 -